top of page

Une meilleure qualité de vie aux abords des routes

Dernière mise à jour : 6 mai




Lors du Conseil communal du 25 mars 2024, Guy Minder présente un postulat largement accepté par le Conseil, demandant à la Municipalité de répertorier et classifier les lieux les plus exposés aux nuisances routières ou à des problèmes de sécurité. Le but étant de mettre en place des zones de rencontre 20 km/h.


Savuit est pris en exemple: à l'époque le hameau pouvait aisément être considéré comme un quarter et par voie de conséquence, la route traversant le village comme une desserte de ce dernier. Suite à l'explosion du volum de trafic, cet axe est de facto defenu un élément important du réseau routier de la commune, mais sur le terrain rien n'a changé: quasi absemce de trottoirs, portes des habitations donnant directement sur la route, passages exigüs et murs de vignes encadrant littéralement la chaussée sont monnaie courante dans notre commune et notre région.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page